Le quadrichrome

8Déc/17Off

Voltige aérienne: un retour d’expérience

voltige (10)

Un jour de janvier, 11h. Une journée grisâtre. La gorge sèche, j'entre dans l'aéro-club belge. Je suis écartelé entre l'enthousiasme et la peur. En effet, je suis ici pour une activité inhabituelle: un baptême acrobatique. Je fais la découverte du pilote, Ethan, qui me met immédiatement à l'aise. S'ensuit une heure de briefing dans une ambiance chaleureuse. Malgré tout, je sens la tension monter alors que le moment tant redouté approche. Et il vient, le moment de prendre la route. Je mets le parachute et marche vers l'appareil, un Stampe, (un petit appareil bi-place). L'engin est tout à la fois léger et solide et, comme je vais m'en rendre compte, particulièrement vif! L'intérieur du cockpit ne fait pas dans les fioritures. L'avion a visiblement été pensé pour remplir un seul dessein: amener le maximum de sensations. Une fois que je suis installé à l'intérieur, paralysé par un réseau de sangles, j'ai l'étrange impression de ne faire qu'un avec l'appareil. Un vrai petit nid douillet. L'appareil tousse au démarrage puis rugit. Malgré le casque, le vacarme est assourdissant. Le pilote s'assure que mon casque micro est en état de marche, puis nous décollons pour 30 minutes de vol, qui sont autant de shoots d'adrénaline. Le pilote pousse les manettes à fond et nous prenons notre envol avant de joindre le site de voltige. Premier tonneau. Je suis plaqué contre mon siège et me rive aux bretelles, n'en croyant pas mes yeux. Je n'avais pas imaginé des sensations d'une telle intensité. Mais ce n'était rien de plus que le prélude! Cloches, breaks, immelmann. Les acrobaties s'égrènent sans interruption. A certains moments, il m'arrive de lâcher quelques grossièretés. Oups, tant pis pour la vidéo. Je ne peux m'en empêcher: l'expérience est un tantinet plus impressionnante que tout ce que j'avais imaginé. A la fin, mon oreille interne perd le fil. Il n'y a plus de haut ou même de bas. Tous mes repères se sont envolés et la terre ferme et le paysage pivotent follement autour de moi. La voltige est incroyablement courte mais je ressors pourtant harassé de ce cockpit. Au cours de certaines figures, il fallait supporter jusqu'à 5G: mon corps pesait 5 fois plus que mon poids habituel ! Je peux vous assurer que c'est le genre de expérience que je ne risque pas d'oublier ! Si vous avez l'intention de tester un vol acrobatique, foncez sans hésiter... à condition d'avoir le coeur bien accroché. Le pilote adapte la force des figures en fonction du ressenti, mais ça reste néanmoins un sacré shoot d'adrénaline. Je vais en rêver longtemps... A lire sur le site de cette expérience de voltige aérienne en avion.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment

Trackbacks are disabled.