Le quadrichrome

15Mar/19Off

L’énigme du Vénézuela

La situation est loin d’être la même sous le gouvernement de Maduro. Je suis toujours chaviste, même si je reconnais que Chávez a fait des erreurs. Le régime de Maduro n’a plus rien à voir avec le chavisme. C’est une dictature, menée par un groupe de personnes qui ont pris le contrôle de l’Etat pour leur bénéfice personnel et ont ruiné le pays, l’ont plongé dans la faim et provoqué un exode historique à l’échelle du continent. Il ne s’agit pas seulement de la situation économique catastrophique, ou des atteintes répétées aux droits de l’homme. L’état du peuple, notamment les pauvres, qui soutenaient largement le chavisme, est dramatique. Ce gouvernement n’a plus rien de gauche. Son seul programme est de tout faire pour se maintenir au pouvoir, y compris par des actes relevant de la criminalité. Les partis de gauche ont-ils été aveugles, ou du moins trop silencieux, sur le régime de Nicolás Maduro ? Une grande partie de la gauche latino-américaine n’a pas osé condamner les dérives autoritaires du gouvernement de Maduro et la violente répression menée par Daniel Ortega au Nicaragua. Est-ce parce qu’ils reçoivent, ou ont reçu dans le passé des financements du gouvernement vénézuélien ?

Remplis sous: Non classé Commentaires
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment

Aucun trackbacks pour l'instant